Le mot du president

Les Conseillers du Commerce Extérieur de la France sont des acteurs et des témoins.

Au nom de leur propre entreprise ou de celle qui les emploie, ils ont démontré qu’il est possible d’aller s’implanter dans des territoires étrangers où il faut apprendre des codes, des règles et des manières de faire parfois déroutantes. Ils connaissent les “affaires à faire et à ne pas faire”.

Ils sont aussi témoins du désarroi ressenti par les nouveaux candidats à l’aventure devant l’étendue du choix des institutions et organismes qui, depuis la France et jusqu’en territoire chinois, se proposent de les accompagner. Qui écouter, qui consulter, qui retenir?

C’est pour les aider dans ce choix que les CCE de la Section Chine ont mis au point un “répertoire des expertises”.

C’est simple : toute personne de nationalité française, qui réside en Chine et possède une expertise dont une entreprise pourrait avoir besoin pour y mener à bien ses affaires, a vocation à y figurer.

Pourquoi les CCE se sont-ils attachés à ce projet ?

Parce que leur mission est aussi de contribuer, par-delà la zone européenne, à la poursuite du développement économique de notre pays à l’etranger ainsi qu’à son rayonnement, lequel n’est rien d’autre que la somme des réussites individuelles.

Tous ceux et celles qui peuvent aider à ces réussites doivent être facilement identifiables et localisables .

C’est le but recherché par ce “répertoire des expertises“.

Jean-Michel Piveteau
Président de la Section Chine des Conseillers du Commerce Extérieur de la France